Brittopedia’s Weblog

La Bretagne dans le monde anglophone/Brittany in the English-speaking world. Blog de Jean-Yves Le Disez, enseignant-chercheur (UBO-CRBC)

Elisabeth Nourse (1859-1938), un peintre de Cincinnati en Bretagne

Posted by brittopedia sur juillet 7, 2008

La plus prolifique des artistes américains en Bretagne ?

Elisabeth Nourse est la femme de tous les records : première américaine à être admise à la Société Nationale des Beaux Arts, elle est, avec Mary Cassatt et Cecilia Beaux, l’une des premières artistes (femmes) américaines dont la réputation a dépassé les Etats-Unis. Elle est surtout, pour ce qui nous concerne, l’un des peintres étrangers dont l’oeuvre breton est le plus abondant : nous avons identifié à ce jour pas moins de 75 tableaux bretons d’elle (des huiles et des aquarelles pour la plupart). Ses principaux thèmes (lorsqu’elle peint en Bretagne) sont la femme (paysanne) et ses occupations (notamment le tricot), et l’enfant (y compris les bébés), le paysage, les églises et chapelles, les bateaux. Les lieux les plus représentés sont Penmarc’h, Plougastel-Daoulas et Loguivy. Nombre de ces tableaux se trouvent dans des collections publiques ou privées de l’Ohio. SI l’on en croit l’Université de Cincinnti (cf. http://www.daap.uc.edu/gallery/Exhibition%20Schedule/Gallery%20Guide.pdf (consulté le 07/10/2007), elle aurait des origines bretonnes du côté de sa mère.

Une rétrospective de son oeuvre en 2005

Cincinnati lui a rendu hommage récemment, lors d’une rétropective en 2005. Cf. l’article (en date du 20 sept. 2005) intitulé : « Elizabeth Nourse retrospective is huge » à l’adresse : http://frontier.cincinnati.com/blogs/art/2005/09/elizabeth-nourse-retrospective-is-huge.asp, (consulté le 19 avril 2008). A noter que le Cincinnati Art Museum lui avait déjà rendu hommage en 1893, avec une exposition personnelles de 102 oeuvres.

Une reproduction de l’une de ses oeuvres, « Peasant in Penmarch, Brittany » en ligne :

http://frontier.cincinnati.com/blogs/art/uploaded_images/Nourse_PeasantBrittany%20-763157.jpg (consulté le 19 avril 2008 )

Pour aller plus loin :

Dennison, M. C. (2005). The American Girls’ Club in Paris: The Propriety and Imprudence of Art Students, 1890-1914. Woman’s Art Journal, 26(1), 32-37.

Autres sources utilisées pour cet article :
http://www.borghi.org/american/nourse1.html (07/10/2007)
Publicités

5 Réponses to “Elisabeth Nourse (1859-1938), un peintre de Cincinnati en Bretagne”

  1. Bécot Jacques et Danielle said

    Bonjour,
    Nous sommes depuis l’été 2007 en relation avec la « curator » de la bibliothèque de Cincinatti  » mercantile Library ».
    Elle est venue en Bretagne à 2 reprises faire des recherches sur E.Nourse et a récemment inauguré dans la bibliothèque une salle dédiée aux croquis qui ont été renvoyés aux USA après sa mort.Les héritiers ont fait don de ces croquis .Nous sommes invités en avril à Cincinnati où nous rencontrerons les membres et donateurs de la bibliothèque.
    Nous possédons un beau livre sur E.Nourse que vous connaissez peut-être  » « Elisabeth Nourse, a Salon Career » publié en 1983 par le National Museum of American Art and the Cincinnati art Museum.
    E.Nourse a longtemps séjourné à Saint Gildas de Rhuys. Un des croquis représente la plage vue de la maison des religieuses où elle résidait.Il parait que la ressemblance avec la réalité d’aujourd’hui est frappante.
    Nous avions recherché en 2008 par l’intermédiaire de Ouest France et Le Télégramme d’éventuels propriétaires de ses ouvres. En vain ! En connaissez vous ?

    Danielle Bécot

  2. Un grand merci pour cet excelent article
    amicalement
    Gilles

  3. masmoulin said

    On trouve quelques œuvres
    http://americangallery.wordpress.com/category/nourse-elizabeth/

  4. Je vous ecris de Cincinnati, Ohio, quant à Elizabeth Nourse et son séjour à Penmarc’h pendant la 1ère guerre mondiale. Nous avons 16 cahiers de coquis de Nourse dont beaucoup viennent de Bretagne.
    The Mercantile Library et d’autres groupes à Cincinnati sont en train de faire des recherches pour la Centenaire de cette guerre. Je fais les recherches surtout des croquis de Nourse faits pendant les années 1916- 18.
    Je vais être en Normandie le 25 août jusqu’au 5 septembre 2014 pour assister aux jeux olympiques équestriens, et voudrais continuer en Bretagne, peut-être à Penmarc’h et à Saint-Gildas de Rhuys pour mieux comprendre ses séjours en Bretagne et surtout ces croquis de Penmarc’h, Loc-Trudy, Saint Guenolé, Notre Dame de la Joie, la maison du dime, et le Château de Trevily. Est-ce que vous pourriez me diriger vers des renseignements et des experts?

    S’il y aura assez d’intérêt, je pourrais faire une conférence (Power Point) de Nourse et son oeuvre en Bretagne et en particulier à St. Gildas de Rhuyas, Penmarc’h, et Plougastel.

    Le 12 janvier jusqu’au 2 mars 2014 le Musée d’Art de Cincinnati a montré l’exposition Elizabeth Nourse: Rites of Passage y compris quelques peintures à l’huile de Saint Gildas, de Penmarc’h, et de Plougastel.

    Sandra Race Geiser
    Administrator and Curator
    The Niehoff Center for Elizabeth Nourse
    414 Walnut Street
    Cincinnati, Ohio 45202
    sgeiser@mercantilelibrary.com
    Phone: 513.621.0717
    Fax: 513.621.2023

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :